DR HOUSE Index du Forum
  S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Loin de tout…
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DR HOUSE Index du Forum -> Fan Art -> Art Ecrit
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Dim 11 Mai - 14:28 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant

sympa d'avoir la suite .....bon ben maintenant je vais pouvoir réclamer la suite de la suite Very Happy Okay
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Mai - 14:28 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
FRANKIE12


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2008
Messages: 145

MessagePosté le: Lun 12 Mai - 10:56 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant


pour illustrer un peu spoiler saison4 FRANKIE11
Revenir en haut
LauraH


Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2008
Messages: 28
Localisation: Corse

MessagePosté le: Jeu 15 Mai - 15:24 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant

J'aime beaucoup cette fic et je veux la suite lol Smile

tu écris super bien continue
_________________
Sinfunia Nustrale :
http://www.dailymotion.com/video/x2fxt3_canta-u-populu-corsu-sinfunia-nustr…
Sintineddi <3:
http://www.dailymotion.com/video/x3oyo9_sintineddi_music
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Cuddy


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 110
Localisation: Derrière toi..

MessagePosté le: Sam 24 Mai - 23:46 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant

Merci beaucoup pour vos commentaires Smile


Être là 2ème partie

La nuit passa très lentement, Lisa se retournait plusieurs fois dans son lit. Elle se demandait s’il y avait vraiment une solution et si oui, laquelle. Elle se leva difficilement, fût prise de nausées… Encore ! Elle n’avait jamais passé autant de temps au-dessus des toilettes. Charmante vision qu’elle avait désormais tous les matins quand ce n’était pas au milieu de la journée. Elle se faufila rapidement sous la douche, qu’il soit 5 heures du matin ne la surprenait plus. Elle soupira, à quoi bon se torturer l’esprit, il n’y avait décidément aucun échappatoire possible.

Quelle idée elle avait eue de partir en vacances justement là-bas ! Elle aurait pu aller n’importe où, partir en Europe, non elle encore été capable de croiser Hugh dans son pays natal ! Elle avait quand même choisi le même endroit que lui, le même coin parmi des milliers au soleil, la même ville, le même club de vacances.

De toutes façons, ce qui était fait était fait, elle n'allait pas refaire le passé... Même si elle n'hésiterait pas à revenir en arrière si elle le pouvait. Non pas qu'elle regrettait ses vacances, loin de là, elle regrettait surtout de ne pas avoir pris les précautions nécessaires. Pourquoi... mais pourquoi la prévention s'arrête une fois l'adolescence passée ? On nous répète sans cesse qu'il faut se protéger jusqu'à ce qu'on se dise que les gens qui ne le font pas sont vraiment des cons ! Et puis après, plus rien ! On devrait être assez responsable pour y penser tout seul... Mais on y pense ! Sauf que c'est souvent après ou alors on se dit que ce n'est pas important car la pilule c'est efficace. Je suis comme tout le monde, dans le feu de l'action hop on se dit que ça va tout gâcher et du coup on fait sans. Sauf que moi je n'ai plus pensé au fait, qu'en vacances, j'oublie régulièrement de prendre ces pilules magiques. Je suis conne mais conne ! Elle tapa du pied, manquant de glisser sous la douche. Elle secoua ses cheveux, attrapa une serviette qu'elle enroula autour d'elle et essuya machinalement la buée formée sur le miroir.

C'est après avoir fait ses courses, mis de l'ordre dans la maison, qu'elle décida de farfouiller un peu sur le net, combien de femme avait été dans la même situation, des milliers sûrement. Progressivement, à la lecture de certains récits, elle désespérait : les femmes dans sa situation se faisaient traiter de tous les noms. Elle prit soudain compte du chenil dans lequel elle s'était lancée. Elle avait eu une aventure avec un homme marié, elle savait qu'il était marié, qui de plus se trouve être son collègue. Objectivement parlant c'est peut-être bien parce qu'il était son collègue qu'elle avait été séduite plus facilement. Elle n'avait jamais pensé, avant ces fameux jours, à avoir quelque chose avec lui. Qui pourrait éventuellement envisager une relation avec un homme déjà pris ? Bien sûr qu'elle trouvait ses yeux incroyablement profonds, elle s'y perdait facilement. C'était quelqu'un de gentil, serviable, honnête et drôle. Elle adorait surtout la façon dont il prenait soin de ses enfants, de sa famille. Elle soupira... Il était heureux et elle venait tout gâcher. Elle devait faire comme toutes ces filles sur les différents forums : Ne pas le garder. Après tout ce n'est qu'une petite intervention et si elle s'y prend à temps, elle peut le faire sans opération. Si elle s'y prend à temps... Elle se leva de son canapé et couru chercher son agenda.

un, deux, trois, quatre, cinq, six... Oui c'est bien ça... Six semaine que j'ai fais des folies de mon corps, ça me manquerait presque.

Elle feuilleta les pages de son agenda, arriva à la page du jour et bondit. Elle jeta un coup d’œil à sa montre, le temps était compté mais elle n'était pas encore trop en retard. Elle sauta dans ses chaussures, descendit rapidement au garage et démarra. Elle avait failli louper son rendez-vous chez le gynécologue.

C'est épuisée, par la montée des marches deux à deux, qu'elle arriva à l'accueil.

« Bon...jour... Lisa Edelstein.
- Bonjour Mme Edelstein, reprenez votre souffle. La doctoresse est à vous dans quelques minutes
- Merci... »

Elle se posa calmement dans la salle d'attente prenant au passage un magasine pas très intelligent pour s'occuper. Les rumeurs people paraissaient vraiment inutiles quand on avait des aperçus de la réalité. 'Angelina Jolie attend des jumeaux' Non mais elle veut faire une équipe de foot celle là ? Elle le referma aussitôt, levant les yeux au ciel; c'est un aspect de la célébrité qu'elle n'appréciait pas spécialement. Heureusement elle n'eut pas longtemps à attendre, elle se retrouva rapidement à répondre aux questions que lui posait la doctoresse, comme si elle avait pu garder en mémoire la date de ses dernières menstruations, pourtant elle devrait le savoir mais son esprit n'avait pas retenu cette date clé.

« Bon alors Mme Edelstein, nous allons voir ça. Je vous laisse vous préparer. »

Elle se changea rapidement et s'installa. Elle était un peu stressée, de toute façon il n'y avait aucun doute, elle était enceinte à moins qu'elle fasse une grossesse nerveuse, elle ne pensait pas voir de surprise lors de ce rendez-vous.

« Vous pensez être enceinte depuis combien de temps vous m'avez dit ?
- Elle releva le haut, prête à recevoir un gel douteux et froid sur le ventre. Approximativement six semaines.
- D'accord. Attention c'est un peu froid. »

La sensation était bizarre, un peu gluant, un peu froid mais disparu rapidement. L'écran fut tourné vers elle et elle resta sans voix. Surprise, elle ne pensait pas l'être mais elle aurait voulu au moins apercevoir quelque chose.

« Félicitation vous êtes enceinte !
- Oh ne parlez pas trop vite.
- Si si vous êtes enceinte.
- Ah je n'en doute pas ! Mais pour la félicitation je veux dire.
- Incident avec la pilule ?
- Incident avec ma mémoire !
- Ah la la ! Pourtant ça ne vous est jamais arrivé depuis le temps que je vous connais. Vous pouvez vous rhabiller.
- A travers le paravent. Non je ne vous fais pas dire ! Ça ne m'est jamais arrivé aussi longtemps.
- Longtemps c'est à dire ?
- Plus ou moins les trois semaines de vacances.
- Levant les yeux au ciel. Ce n'est peut-être pas une si mauvaise chose, si ?
- Le père... C'était un amour de vacances justement.
- Et vous n'avez pas de moyen de le contacter ?
- Si... mais ce n'est pas facile.
- J'espère que vous allez pouvoir arranger tout ça.
- Priez pour moi !
- Rigolant. J'y penserais ! Donc nous on se revoit dans deux semaines pour un mini bilan ? Si vous voulez vous en séparer et que vous décidez avant vous m'appelez ?
- Je n'y manquerais pas ! Merci beaucoup.
- Bonne soirée Madame.
- A vous aussi ! »

Elle prit en passant rendez-vous avec la secrétaire et rentra chez elle. Elle regarda rapidement l’heure, Hugh n’allait pas tarder, elle se faufila vite à la salle de bain pour se refaire une beauté, non pas qu’elle veuille le séduire, non elle ne devait pas le séduire, ils devaient trouver une solution. Bon, rien ne l’interdisait de trouver une solution tout en étant maquillée !
_________________
Je savais que ce décolleté n'était qu'une diversion! Vous êtes un génie!
Do u like me House ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 09:20 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant

Bon, rien ne l’interdisait de trouver une solution tout en étant maquillée ....
j'adore, je suis sure que ce pourrait être une pnesée de la vraie Lisa...ah la contraception.."faut qu'on en parle "" comme y disent Smile Okay Mr. Green
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
LauraH


Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2008
Messages: 28
Localisation: Corse

MessagePosté le: Lun 26 Mai - 21:07 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant

La suite la suite la suite hi hi hi hi j'adore!!!!
SUITEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!!!!!!!!!!!!!
Razz Mort de Rire
_________________
Sinfunia Nustrale :
http://www.dailymotion.com/video/x2fxt3_canta-u-populu-corsu-sinfunia-nustr…
Sintineddi <3:
http://www.dailymotion.com/video/x3oyo9_sintineddi_music
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Cuddy


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 110
Localisation: Derrière toi..

MessagePosté le: Lun 26 Mai - 22:25 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant

Être là 3ème partie

Hugh tournait littéralement en rond dans son salon, sa femme tentait vainement de comprendre la raison de son anxiété, il avait juste marmonné qu’il avait un rendez-vous important. Ce qui était vrai, le rendez-vous allait changer sa vie quelle que soit la décision qu’ils allaient prendre. Lisa lui avait permis d’avoir son mot à dire, il avait intérêt à ne pas le gâcher. Le seul problème était… qu’il ne savait pas quoi dire.

Il devait l’aider à prendre une décision ou devait-il prendre une décision avec elle ? Il n’en savait rien, pourtant il aurait voulu avoir une révélation, quelque chose qui pourrait le guider. Il adorait sa famille, c’était son petit monde qui l’aidait à garder les pieds sur terre et… de l’autre côté… il avait Lisa, brillante elle-aussi… Il n’aurait jamais pensé avoir, un jour, le choix entre deux femmes, il n’aurait jamais pensé lui plaire tout simplement.

C’était pourtant arrivé, lors de vacances improvisées… Rien n’était prévu, l’amour ne se prévoit pas, c’est spontané… Tout comme leurs unions qui ont abouti à une grossesse non-désirée. Non, il n’avait pas peur d’être père… Il connaissait ce monde d’incertitudes et de doutes. S’il avait été célibataire, il aurait sauté de joie. Sauf qu’il ne l’était pas et que, pour compliquer le tout, ils étaient tous les deux célèbres et le moindre faux pas se ferait rapidement savoir.

Ils n’avaient pas le droit à l’erreur. L’erreur en question était déjà faite, il ne lui restait plus qu’à assumer en fonction de… en fonction de quoi ? Il devait aller à ce rendez-vous en ayant une idée de ce qu’il voulait faire. C’est très lâche d’arriver avec une phrase telle que ‘Quoi que tu décides, je suis avec toi.’ Même si d’un point de vue extérieure ça semblait parfait, les gens oublient rapidement qu’un enfant c’est une affaire de couple et pas uniquement de la femme.

S’il la laissait décider, ça voulait dire que c’était elle qui déciderait s’il doit abandonner ou non sa famille et il ne pouvait pas lui donner cette responsabilité. C’était plus un cadeau empoisonné qu’autre chose.

Il regarda une dernière fois ses trois ‘petits monstres’ qui vaquaient à leurs occupations et sortit. Il arriva plus vite qu’il le pensait chez Lisa, il décida donc de rester encore un moment dans sa voiture puis y sortit, dans une grande inspiration.

Il sonna, tendit l’oreille jusqu’à entendre des bruits de pas. Il retint sa respiration quand il l’entendit arriver devant la porte.

C’est dans un grand sourire, un peu gêné, qu’elle lui ouvrit. Lisa s’effaça pour le laisser entrer, ils se saluèrent, en se faisant la bise, puis s’installèrent dans la salle à manger.

« Je te sers un café ? »

Il opina, reconnaissant, il n’avait pas beaucoup dormi. Elle ne semblait, en plus d’être nerveuse, de ne pas avoir fermé l’œil non plus. Le café servit, Lisa tenta de lancer le sujet sans brusquer, mais les seuls mots qui lui sortirent de la bouche furent : « Alors… On fait quoi ? »

Hugh était presque tenté de répondre une bêtise, style, on fait un scrabble, on boit un café, on s’appelle – on se fait une bouffe, mais il se ravisa, l’humour n’était plus de mise. Même s’il avait envie de la voir sourire à nouveau, il préféra improviser.

« Liz… Tout d’abord es-ce que toi, tu as une option que tu ne veux absolument pas suivre ?
- Aussi nombreuses soient-elles, deux si mon compte est bon, je crois qu’il n’y en a pas que j’ai envie de suivre tout simplement.
- Je vois…
- Et toi ?
- Je n’arrive pas à faire le pour et le contre, il y a beaucoup d’enjeux et je sais que, quoi qu’il arrive, ma vie ne sera plus jamais la même.
- Tu as envie qu’elle redevienne comme avant ?
- Spontané. Non !
- Elle lui sourit. Tu ne regrette pas ce qu’on a fait ?
- Je regrette seulement de l’avoir fait en étant obligé de le cacher.
- Tu aurais aimé quoi Hugh ? Me connaître avant ? Ne pas être marié ? Ne pas avoir d’enfant ? Ne pas être célèbre ? Tu vas répondre non à toutes ces questions. Qu’es-ce que je viens faire là-dedans ? Un accessoire agréable pour les vacances ?
- Tu es bien plus que ça Liz, tu le sais.
- Oui ! Mais là on n’a pas le temps de prendre le temps de nous connaître, de savoir si éventuellement ça vaut le coup de repartir à zéro avec tous les risques qui s’en suivent. On avait décidé d’arrêter à la fin des vacances… Seulement voilà, les prolongations n’étaient pas prévues et s’avouent être un peu plus difficiles que prévu. Alors dis-moi.. Dis-moi, si tu as réfléchi, dis-moi laquelle des solutions te semblait la mieux !
- Je… Confus. Je n’ai pas trouvé de solutions agréables.
- Aucune ne l’est. Suppliante. Dis-moi si tu veux que j’avorte…
- Jamais je ne te demanderais une chose pareille ! Et…
- Finissant sa phrase. Et jamais tu m’entendras dire que tu dois quitter ta femme…
- Si elle n’était pas là…
- Oublie tout de suite les ‘si’, elle est là et compte beaucoup pour toi je le sais.
- Tu comptes beaucoup pour moi aussi.
- Je ne suis pas la mère de tes enfants…
- Tu pourrais l’être.
- Enervée. Mais ce n’était pas voulu !
- Il n’y a pas grand chose qui est voulu dans ce qui nous arrive, et je parle en général. Et pourtant c’est là et il faut apprendre à faire avec.
- Tu es entrain de me dire qu’on va faire avec ?
- Il faut qu’on sache où l’on va. Sans se morfondre dans un discours inutile.
- Et ton idée c’est quoi ?
- Je n’en ai pas. Il se leva, tourna en rond sur lui-même, puis reprit place. Tout ce que je sais c’est que toute cette histoire m’a chamboulé.
- Soupirant. Et moi donc…
- Et que… même si j’adore ma famille, même si je ne m’imagine pas vivre sans elle… Je ne m’imagine pas vivre sans toi non plus. Lâcha-t-il dans un souffle. Et ça… et ça ce n’était pas prévu non plus. Pourtant nous y voilà, à devoir décider si on arrête tout ou si… ou si tout ça c’était peut-être voulu.
- Pardon ? Tu sous-entends que j’aurais fait exprès d’être enceinte ?
- Non, non, je n’ai pas dit ça. On est deux à ne pas s’être protéger.
- Oui mais je suis sous pilule.
- Et ? Je ne me souviens pas t’avoir posé la question, tu aurais très bien ne pas l’être.
- Tu n’es pas obligé de prendre responsabilité de ma bêtise.
- Tu penses que tout ça c’est une bêtise ?
- Je ne pense plus à rien. Tu es entrain de me dire quoi là Hugh ? Je ne comprends pas ou alors je n’ai peut-être pas envie de comprendre.
- Il prit son temps, ferma les yeux avant de les plonger dans les siens. Ma décision pencherait plus pour te garder prêt de moi. »

Elle resta bouche-bée, se demandant si elle avait bien entendu ce qu’il venait de dire.

« A moins que tu ne veuilles pas. Rajouta-t-il, la voyant sans voix.
- Elle finit par parler.Je ne veux pas bouleverser ta vie.
- Tu l’as déjà bouleversée… Mais ce n’est en rien négatif.
- Je ne suis pas sûre de vouloir la même chose que toi.
- Et toi ? Tu aimerais quoi ? Demanda-t-il tout doucement. »

Tbc…
_________________
Je savais que ce décolleté n'était qu'une diversion! Vous êtes un génie!
Do u like me House ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
LauraH


Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2008
Messages: 28
Localisation: Corse

MessagePosté le: Mar 27 Mai - 22:00 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant

Franchement c'est trop bien !!!
j'ai hate de savoir ce qu'il va se passer je vien toute les 10min pour voir si ya une suite
je suis vraiment accro lol

biz
_________________
Sinfunia Nustrale :
http://www.dailymotion.com/video/x2fxt3_canta-u-populu-corsu-sinfunia-nustr…
Sintineddi <3:
http://www.dailymotion.com/video/x3oyo9_sintineddi_music
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Cuddy


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 110
Localisation: Derrière toi..

MessagePosté le: Ven 30 Mai - 14:04 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant

Merci LauraH Wink ça fait plaisir Smile

Être là 4ème partie et fin (oui, cette fic est divisé en chapitre de 4 parties à chaque fois)

A lire en écoutant


Lisa inspira profondément, que répondre à une question pareille ? Ce que j’aimerais ? Mais tout.. et rien… rien de ce qu’il est capable de m’offrir et tout ce dont je rêve. On rêve de moments pareils quand on est jeune.. mais es-ce que un seul enfant l’imagine comme celui là ? Elle ferma les yeux, prenant quelques secondes, ne sachant pas vraiment si elle allait faire la plus grosse bêtise de sa vie ou non.

There’s just one thing that I need to say
Before I close my eyes and walk away
There’s just one thing that I need to feel
Before I walk away against my will


« Je… je ne veux pas que tu quittes ton petit bonheur pour moi » Elle avait dit cela tout bas, sans oser le regarder, elle savait qu’en le regardant, elle hésiterait encore et il ne fallait pas. Elle sentit des doigts se poser sur son menton et lui relever délicatement la tête. Elle ouvrit enfin les yeux et rencontra les siens.

« Tu veux dire quoi par là Liz ? Que je me sacrifierais pour quoi ? Ce n’est pas comme cela que je vois la chose et tu sais bien.
- Je sais tout ça… Elle baissa les yeux encore une fois. Je ne veux pas t’imposer quelque chose dont on n’avait pas voulu.
- Regarde-moi et redis-le-moi s’il te plaît, sans ça je ne pars pas, je ne te laisse pas.
- Elle avala difficilement sa salive et plongea son regard dans le sien. Elle s’y perdait tellement facilement qu’elle faillit renoncer. Je veux… Je veux que tu me laisses gérer ça toute seule. Je me vois mal gérer un enfant seule alors je ne vais pas le garder. Elle avait l’impression que son cœur allait exploser. Ne dis rien, je t’en prie… »

There’s just one thing that I need to hear
Before I walk away for the last time
There’s just one thing that I need to see
Before I take this chance and set us free


Hugh se leva, ne la quittant pas des yeux, il la regardait tendrement, il aurait voulut dire quelque chose, mais aucun des mots qui lui venait en tête ne semblait correspondre à la situation. Lisa se leva à son tour, Hugh lui tendit la main et fût surpris qu’elle y pose la sienne. Ils restèrent un moment à se contempler. Hugh semblait espérer un retournement de situation et Lisa cherchait une solution à un problème qui n’en avait visiblement pas.

Lorsqu’il s’apprêtait à partir, Hugh s’arrêta et lui dit simplement.

« Ne m’oublie pas… Ne regrette rien s’il te plait… »

Don’t forget me
Don’t regret me
Don’t suspect me
Don’t neglect me


A ses mots, Lisa lui fit signe d’attendre, les larmes aux yeux, elle monta rapidement dans sa chambre et ressorti une photo à la main. Il l’interrogea du regard alors qu’elle semblait anxieuse à la lui montrer.

« Tu te rappelle… Notre premier matin ?
- Sourire aux lèvres. Comment j’aurais pu oublier ?
- Baissant les yeux. On a fait une photo…
- Oui ! Je m’en souviens ! Tu l’as ici ? Je peux la voir ? »

Timidement, elle lui tendit le papier et observa sa réaction. Il sourit légèrement, retourna la photo, elle avait griffonné quelque chose au dos. Il lui jeta un regard une seconde et lu : ‘Loin de tout… Tout semblait si parfait.’



The memory of this still reminds me of you
The memory of this still reminds me
The memory of this still reminds me of you
And that is where you’ll find me


« Liz…
- Je sais… Ne me le dis pas s’il te plaît…
- Liz… Tu me laisse ça pourquoi ?
- Tu voulais que je ne regrette rien… Que je ne t’oublie pas… Voilà une preuve que tu peux avoir avec toi, si tu n’en as pas envie, tu peux me la rendre.
- J’aimerais la garder avec moi.
- Alors elle est à toi.
- J’aimerais te garder avec moi… »

Stars in your eyes
Did you take the time to realize
Can you count the stars in your eyes?
Did you take the time to realize?


« Hugh… Pars… je t’en prie… ça va être difficile sans toi… Mais je crois que ça va être plus difficile avec toi. »

Il acquiesça, lui donna un doux baiser sur la joue, plaça délicatement la photo dans son porte-monnaie avant de la regarder, comme si c’était la dernière fois. Son regard dévia sur son corps, s’arrêtant sur son ventre qu’il aurait espéré voir grandir. Il posa sa main sur sa joue, passa son pouce sur ses lèvres et murmura un dernier « Ne m’oublie pas… » avant de tourner les talons et d’avancer lentement jusqu’à la porte.

There’s just one thing that I need to say
Before I close my eyes and walk away
There’s just one thing that I need to feel
Before I walk away against my will


Lisa le regarda refermer la porte. Elle était revenue au point de départ, se demandait si elle n’avait pas fait la plus grosse bêtise de sa vie, combien de temps elle avait pour réaliser tout cela exactement ? De quoi avait-elle envie. Elle savait de quoi elle avait envie ! D’une famille avec quelqu’un qu’elle aimerait, d’une famille avec lui… Mais elle ne voulait tout ça avec quelqu’un qui était déjà marié et qui avait déjà des enfants !

Don’t forget me
Don’t regret me
The memory of this still reminds me of you
Don’t suspect me
The memory of this still reminds me
Don’t neglect me
The memory of this still reminds me of you


Ne m’oublie pas... Ne m’oublie pas… Et c’est tout ce que j’ai trouvé à dire ! Hugh se tapait littéralement la tête contre le volant de sa voiture. Il avait à peine fait 50 mètres qu’il réalisa qu’il n’arrivait pas à quitter cet endroit, pas encore… Dans sa tête, tout se bousculait, il voyait presque le petit diable à sa gauche et l’ange à sa droite, ne sachant obstinément pas lequel écouter. Etait-il tombé amoureux de cette femme ? Es-ce qu’il pouvait tirer un trait sur son passé non sans oublier les conséquences que ça provoquerait ?

The memory of this still reminds me
Stars in your eyes


Sans réfléchir, Lisa ouvrit la porte précipitamment, cliché ou pas, elle allait essayer de voir s’il n’était pas encore parti. Elle fut soulagée de constater que ça voiture n’était pas bien loin, il s’était juste parqué au coin de la rue. Elle courait, se manquant totalement des gens qui la voyaient passer en voiture avec un drôle d’air. Elle arriva à sa hauteur, toqua à sa vitre. Il lui ouvrit, incrédule, avant de déverrouiller les portières. Elle se faufila à l’arrière, resta sans voix un bon moment avant qu’il essaie de détendre l’atmosphère.

« Je vous emmène quelque part ? Madame ? »

Elle lui fit signe de venir s’installer à l’arrière, il obéit sagement, cherchant toujours à savoir pourquoi elle était là. Elle ne lui parla pas d’ailleurs, elle se contenta d’unir leurs mains puis leurs lèvres…

Did you take the time to realize?

Tbc...


Merci à la personne qui a fait le fanart (trouvé au hasard sur le net)
_________________
Je savais que ce décolleté n'était qu'une diversion! Vous êtes un génie!
Do u like me House ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Ven 30 Mai - 17:47 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant

Wink terriblement troublant...j'espère qu'ils ne seront jamais confrontés à un tel dilemne...un Huli c'est bien mais c'est comme regarder un fruit défendu, on a envie, on "mate" mais...on ose pas aller jusqu'au bout....je veux dire que j'avais enive qu'ils le gardent ce petit bout et en même temps la vraie vie me fait penser aux vrais enfants DE MR H...aaaa c'est dur les huli!! en tous cas bravo!!! Okay Mr. Green
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cuddy


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 110
Localisation: Derrière toi..

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 11:52 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant

frankie11 a écrit:
Wink terriblement troublant...j'espère qu'ils ne seront jamais confrontés à un tel dilemne...un Huli c'est bien mais c'est comme regarder un fruit défendu, on a envie, on "mate" mais...on ose pas aller jusqu'au bout....je veux dire que j'avais enive qu'ils le gardent ce petit bout et en même temps la vraie vie me fait penser aux vrais enfants DE MR H...aaaa c'est dur les huli!! en tous cas bravo!!! Okay Mr. Green


C'est pour ça que j'aime écrire le fruit défendu Laughing Je n'espère pas que ça se reproduise en vrai, juste pour le plaisir d'imaginer quelque chose d'interdit Mr. Green
_________________
Je savais que ce décolleté n'était qu'une diversion! Vous êtes un génie!
Do u like me House ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Cuddy


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 110
Localisation: Derrière toi..

MessagePosté le: Jeu 5 Juin - 21:00 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant

L’officialisation (1ère partie)

Enlacés dans cette voiture, cette fois-ci, ils avaient vraiment l’impression d’être un couple interdit. Au coin d’une rue, dans un quartier résidentiel, ils avaient essayé le langage corporel mais aucun des deux ne s’était senti à sa place et ils avaient arrêté avant d’être allé trop loin.

Ils étaient là, depuis de longues minutes, toujours silencieux. Une décision avait été prise et même sans prendre le temps de réfléchir, ils savaient que ce n’était pas celle qu’ils préféraient.

« Liz ? » Elle sursauta à l’entente de son prénom. « Lisa.. Tu… enfin… tu m’as rejoins… Et je ne sais pas encore pourquoi.
- Moi non plus à vrai dire.
- Il lui sourit légèrement, approuvant la complexité de la situation. Tu sais pourquoi tu es ressortie de chez toi ?
- Pour te voir. Elle rigola. Enfin je crois. Et toi ? Pourquoi tu t’es arrêté aussi prêt ?
- J’espérais que tu aurais envie de me revoir. »

Elle se détacha de lui, se positionnant face à lui, jambes croisées en tailleurs.

« Au fond de moi, je sais ce que je veux !
- D’accord. Et es-ce que tu veux partager ce fond de toi avec moi ?
- Hésitante. Je crois que oui.
- Alors je t’écoute.
- Je n’ai pas envie d’avorter.
- D’accord, je ..
- Le coupant. Je ne te demande rien, je sais que c’est facile de dire ça mais je ne te demande vraiment rien. Tu prendras la décision quand tu voudras, je ne suis pas obligée de le crier au monde entier tout de suite et au pire, personne n’a besoin de savoir qui est le père.
- Lisa ? Je peux parler ?
- Oui… Vas-y.
- Je te l’ai dit. Je n’ais pas envie de me séparer de toi ! Je ne pensais pas que ça allait tourner comme ça entre nous, mais maintenant que cette partie là existe aussi, je n’ai pas envie de l’oublier ou de faire sans alors je vais prendre les décisions qui s’imposent.
- Non !
- Non ?
- Je ne veux pas t’éloigner de ta famille.
- Mais tu ne vas pas le faire. J’adore ma famille ! Je leur dois aussi la vérité et le respect. Je vis une douce habitude avec eux mais avec toi c’est différent et j’ai envie de voir où ça va nous mener. On s’est tellement bien entendu ces dernières années que finalement tout me semble logique, on est assez proche pour savoir qu’on ne part pas dans le mur tout de suite, même si tout cela est un peu clandestin, même si c’était un peu inattendu. Le fait qu’on se soit croisés en vacances a certainement contribué, parce que sinon on n’aurait pas craqué, on est des gens bien non ?
- Euh oui.
- Donc voilà ce que je pense.
- On pourrait faire un test.
- Un test ?
- On essaie avant d’officialiser le tout.
- On essaie ? Mais je ne peux pas me permettre d’être entre deux vies. J’aimerais que les choses soit claires d’un côté comme de l’autre. Si tu veux attendre avant d’annoncer notre liaison, ou quoi que ce soit d’autre, on peut. Mais si je décide de faire un ‘test’ avec toi, c’est que je quitte ma femme.
- Mais…
- Je comprends que tu soies dans une position délicate, tu es ‘l’autre’ femme. Mais ne t’inquiète pas, je serais être honnête en temps voulu.
- Alors tu vas faire quoi ?
- Parler à Jo dans un premier temps.
- Inquiète. Ok.
- Je le ferais assez rapidement, je sais que tu vas me dire que rien ne presse mais comme ça tu auras la preuve de mon engagement pour cet enfant.
- Tu n’es pas obligé…
- Oh si ! Déjà que tu voulais avorter.
- Oui… Je sais.. Mais l’idée d’élever un enfant seule me fait peur.
- Je sais, c’est pour ça que je vais faire en sorte de mettre tout ça au clair avant que l’envie te reprenne.
- Je te fais confiance.
- Mais ?
- Mais il est vrai qu’un doute persistera tant que tout ça ne sera pas clair.
- C’est bien pour ça que je ne vais pas attendre 6mois.
- Donc je ne rêve pas ?
- Pardon ?
- Tu restes avec moi ?
- Si tu veux de moi oui !
- Rigolant. On dirait une demande en mariage !
- Ah non ! Je te fais déjà un enfant, c’est un bon début. dit-il en plaisantant.
- Tu es trop gentil ! Je pourrais avoir du chocolat au dessert aussi ?
- Réfléchissant. Tu en demandes beaucoup là…
- Prenant une voix douce et aiguë. S’il te plait.
- A une seule condition !
- Mh… Laquelle ?
- Que tu viennes dans mes bras… là… »

Touchée, elle lui sourit tendrement et alla se blottir contre lui.

« ça va comme ça ?
- Parfait ! J’aurais jamais pensé qu’il pourrait arriver un truc pareil à ma voiture !
- Euh… c’est à dire ?
- Un couple à l’arrière d’une voiture… Ouh la la !
- Rigolant. Heureusement qu’on n’est plus mineur alors ! »

Ils rigolèrent ensemble, l’ambiance se détendit rapidement et Hugh finit par la ramener chez elle, même si elle n’habitait qu’à quelques pas, il voulait absolument la raccompagner. Ils discutèrent encore un moment, mettant, une dernière fois, les choses au point et ils se quittèrent, les yeux pleins de promesses…

Fin de la 1ère partie
_________________
Je savais que ce décolleté n'était qu'une diversion! Vous êtes un génie!
Do u like me House ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
LauraH


Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2008
Messages: 28
Localisation: Corse

MessagePosté le: Jeu 5 Juin - 22:21 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant

C'est trop beau j'adore!!! SUITE je suis chiante hein?

Heureument que c'est pas la realité mdr ! mais il vont tellement bien ensemble ces deux la Embarassed
_________________
Sinfunia Nustrale :
http://www.dailymotion.com/video/x2fxt3_canta-u-populu-corsu-sinfunia-nustr…
Sintineddi <3:
http://www.dailymotion.com/video/x3oyo9_sintineddi_music
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
FRANKIE12


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2008
Messages: 145

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 17:15 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant

Embarassed ouj!! on est reparties vers les chemins de traverse!!!vivement la suite!! frankie 11 Okay Mr. Green
Revenir en haut
Cuddy


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 110
Localisation: Derrière toi..

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 18:35 (2008)    Sujet du message: Loin de tout… Répondre en citant

L’officialisation (2ème partie)

Lisa courait, pour la 3ème fois de la matinée. Elle ne savait plus quoi faire, ça faisait à présent presque une semaine qu’elle n’avait pas eu de nouvelles de Hugh. Elle n’osait ni l’appeler, ni passer un peu chez lui. Il lui avait promis de régler tout ça et après revenir la voir une fois que tout sera au clair. Combien de temps était-elle censé attendre avant d’avoir de ses nouvelles ? Elle se doutait bien qu’il n’allait pas tout liquider en 2heures top chrono mais elle trouvait le temps bien long.

Les rues défilaient, les passants la regardaient bizarrement. Il était tellement rare de courir dans la rue qu’elle se sentait un peu comme une espèce en voie de disparition. Si elle ajoutait tout cela à l’impression qu’elle avait d’avoir à nouveau 14ans à cause de sa poitrine qui prenait de plus en plus d’ampleur et la sensation désagréable qui l’accompagnait.

Elle s’arrêta à un coin de rue et observa son ventre, elle avait plus l’impression d’avoir pris du poids qu’autre chose, quand elle se regardait, elle ne pouvait pas dire qu’elle voyait une femme enceinte, ah ça non. Elle se sentait pâteuse et boulotte, elle n’avalait plus grand chose par peur de vomir, les nausées avaient fait leurs apparitions il y a quelques jours à peine et elle avait réalisé à quel point c’était utile d’avoir un homme avec soit. Le pire étant le matin, le ventre creux, ça lui prenait quand elle se levait la plus part du temps. Elle aurait bien aimé avoir quelque chose à boire au moins avant de se lever.

Elle fut reconnue par deux-trois fans et elle signa volontiers quelques autographes avant de repartir chez elle. Elle profita pour prendre quelques réserves nutritionnelles au magasin du coin et se précipita sous la douche. Elle adorait être sous l’eau mais ces temps-ci c’était plutôt synonyme de réflexion. Elle ne savait pas ce qui déclenchait toutes ces pensées mais elles arrivaient toujours quand elle essayait de se relaxer sous un peu d’eau chaude.

Et en ce moment précis, elle essayait d’être positive, il y avait plein de femmes dans le monde qui voulaient être enceintes et qui n’y arrivait pas, elle aurait dû être heureuse, contente, sauter de joie… Mais lorsque la deuxième barre s’est affichée à côté de la première, elle s’était vue s’asseoir puis regarder dans le vague un moment. Elle avait bien tenté d’avoir un air détaché en se disant que ça devait être une erreur et puis elle s’était précipitée sur sa plaquette de pilule qui confirmait ses doutes. Elle avait fait la tête de linotte alors que s’il y avait bien un moment où elle aurait dû y penser c’est en trompant son copain avec un homme déjà marié ! Elle avait bien refait un deuxième test, prenant une autre marque, on ne sait jamais, s’était-elle dit. Et cette fois-ci, un petit plus s’était dessiné. Elle soupira en y repensant. Elle se maudissait ! Pourquoi avait-il fallu qu’elle agisse comme une adolescente ?

Elle faillit glisser en sortant de la douche, son téléphone vibrait et elle voulait arriver à la prendre avant que ça soit trop tard. Elle courut donc, dans le plus simple appareil, au milieu du salon et décrocha.

« Allô ?
- Allô Lisa ?
- Oui ?
- Tu as l’air essoufflée, ça va ? Je te dérange ?
- Elle tenta de mettre ses neurones en connexion afin de savoir qui l’appelait. Euh… Non j’étais sous la douche mais maintenant que je suis dehors c’est bon.
- On peut se revoir ? Tu me manques.
- ça-y-est ! Maintenant elle savait, son ex ! Elle avait faillit l’oublier. Je ne crois pas que ça soit une bonne idée.
- Tu voulais pourtant qu’on reste ami.
- Je sais… Je sais mais il y a d’autres éléments qui sont à prendre en compte maintenant.
- Tu as un nouveau copain ?
- Gênée. Si on veut…
- Je vois… Tu ne veux pas en parler de peur que je balance tout aux journaux ?
- Non… Non ! Je te fais confiance.
- Mais ?
- Mais pour l’instant c’est bien trop compliqué pour que j’en parle à qui que ce soit, même toi.
- Oh… Et même pas me voir pour un verre ?
- Tu sais comment ça va se passer, tu vas vouloir plus…
- Je n’ai toujours pas compris pourquoi tu avais décidé d’arrêter.
- On ne va pas recommencer cette discussion !
- Lisa… Je n’arrive pas à t’oublier.
- Tu veux être fâché contre moi ?
- Pourquoi je le serai ?
- Tu veux ? Tu veux que je fasse en sorte que tu m’oublies ?
- Hésitant. Euh… O… Oui…
- Je suis enceinte !
- Spontané. De moi ?
- Non…
- Je vois... ça fait longtemps ?
- Inspirant profondément. Depuis mes vacances…
- Mais… Mais… on était toujours ensemble…
- Je sais.
- Salope ! »

Et il raccrocha. Lisa resta un moment immobile, se demandant si elle avait bien fait de le lui dire. De toutes manières elle ne risquait pas grand chose et que même s’il était fâché, elle savait qu’il n’allait rien faire ni dire de méchant. Elle l’imaginait très bien faire une séance de yoga en urgence. Elle sourit légèrement à l’image alors que son téléphone sonna à nouveau.

« Moui allô ?
- C’est encore moi…
- Oui ?
- On pourrait quand même se revoir ?
- Pardon ?
- Je n’arrive pas à t’en vouloir. Enfin si… Mais non.
- Ce n’est toujours pas une bonne idée qu’on se revoit, encore moins maintenant que tu le sais. »

Et on raccrocha à nouveau, elle soupira, elle avait géré des ex plus difficiles que ça mais elle trouvait qu’elle avait assez à gérer toute seule pour devoir s’occuper d’une deuxième personne. Elle s’affala sur le canapé, toucha son ventre avec presque dégoût. Elle devenait folle à attendre. Elle décida quand même de s’habiller un minimum mais elle eut à peine le temps d’enfiler ses sous-vêtements que le téléphone retentit, encore !

Alors là elle allait être méchante ! Il ne fallait pas qu’il exagère non plus ! Elle était d’accord sur le fait que c’était une histoire qui avait finit bizarrement vu qu’ils étaient heureux avant mais quand même, une personne normalement constituée aurait terminé sa conversation sur le fameux ‘Salope’ et n’aurait pas cherché à la revoir. Elle décrocha le combiné, énervée.

« J’ai dit NON !
- Non ?
- Elle sursauta, en même temps que son cœur. Je croyais que c’était quelqu’un d’autre.
- J’ose espérer en effet. Comment tu vas ma Liz ?
- Elle avait retrouvé le sourire. Mieux, mieux depuis que j’ai de tes nouvelles.
- On peut se voir ?
- Cette phrase, elle l’adorait à présent. Oui bien sûr ! Quand as-tu un peu de temps ?
- Tu es chez toi là ?
- Oui mais pas du tout habillée ?
- Il fronça les sourcils. Tu es avec ton amant ?
- Rigolant. Non, petit imprévu alors que j’étais sous la douche. Tu aimerais qu’on se voit quand ?
- Quand tu as un peu de temps.
- J’ai tout le temps que tu veux.
- Oui il faut juste que tu t’habille si j’ai bien compris.
- Tout à fait.
- Le temps que j’arrive, tu seras habillée ?
- Oh oui bien sûr.
- Alors ne bouge pas ! J’arrive !
- A tout ! Bisous
- Hey Liz ?
- Oui ?
- Je me réjouis de te revoir.
- Moi aussi. Dit-elle dans un souffle avant de raccrocher. »

Elle sauta sur place et abordait un grand sourire tout en s’habillant, IL avait rappelé, IL était là. Que du bonheur !
_________________
Je savais que ce décolleté n'était qu'une diversion! Vous êtes un génie!
Do u like me House ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:26 (2016)    Sujet du message: Loin de tout…

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DR HOUSE Index du Forum -> Fan Art -> Art Ecrit Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 2 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com