DR HOUSE Index du Forum
  S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés
PROXIMITY
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DR HOUSE Index du Forum -> Fan Art -> Art Ecrit
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cuddy


Hors ligne

Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 110
Localisation: Derrière toi..

MessagePosté le: Dim 24 Fév - 12:42 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

Aaaah Very Happy je suis FAN ! Okay
_________________
Je savais que ce décolleté n'était qu'une diversion! Vous êtes un génie!
Do u like me House ?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 24 Fév - 12:42 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 17:46 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

Chap25


Toute la matinée Lisa Cuddy avait tenté d’échapper à l’une ou l’autre de ses corvées administratives pour pouvoir aller saluer en personne le retour de Grégory House.
A chaque fois un imprévu avait court-circuité son envol et elle avait du renoncer.
Lisa était étonnée que de son côté, House n’ait pas pointé le bout de sa canne et se soit privé du plaisir de l’honorer d’un de ces sarcasmes déplacé dont il avait le secret.

L’heure de la pause déjeuner était largement dépassée quand elle se décida à tenter une nouvelle fugue vers le Département diagnostic.
Quand elle pénétra dans le bureau de House, elle fut surprise de l’y trouver assis, ses lunettes de lecture au bout du nez, totalement plongé dans la lecture d’un article.

Lisa toussota légèrement et se prépara à arborer son plus séduisant sourire. Le retour de House dans ces murs était à ses yeux l’évènement le plus agréable de ces épuisantes dernières semaines.

House , lui, se contenta de relever très brièvement la tête , se fendit d’un rigide « salut boss » et replongea tout aussitôt dans son étude.
Décontenancée, Lisa ne se laissa cependant pas abattre par la grossièreté, somme toute familière de House.
Elle s’assit donc dans le fauteuil situé près de l’entrée, décidée à lui montrer qu’elle était prête à attendre son bon vouloir.

Le silence régna dans la pièce durant plus de dix minutes, House poursuivant sa lecture tout en annotant le texte.
Il ouvrit ensuite son agenda, y griffonna quelques éléments, compulsa son répertoire et avant de composer le numéro , prêta enfin attention à la Doyenne
« Cuddy, c’est le 300 pour l’internationale? »
De plus en plus interloquée, Cuddy confirma d’un bref hochement de tête.
Lui tournant délibérément le dos, House s’engagea dans une conversation animée en italien .
Il s’ interrompit brusquement , semblant enfin prendre conscience de la présence de Lisa dans la pièce.
« Cuddy, tous les bureaux de votre hôpital ne sont pas votre possession.
Ceci est une conversation privée. »
Le regard glacial et le geste méprisant, House lui indiqua la porte attendant de la voir tourner les talons avant de reprendre sa conversation.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
FRANKIE12


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2008
Messages: 145

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 18:58 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

Chap26

La journée s’était poursuivie sans que les routes de Lisa et House ne se soient croisées.
Cameron était passée en fin d’après midi pour obtenir une autorisation signée pour un examen mineur mais coûteux et Cuddy n’avait pu saisir ce prétexte pour amener House dans son bureau.
Elle avait hâtivement apposé son paraphe et congédié Cameron , se refusant à interroger une subordonnée sur l’ éventuel comportement troublant de son supérieur.

Vers 19 heures, la porte de Lisa s’ouvrit brusquement pour laisser le passage à Édouard.
Une fraction de seconde , elle s’interrogea de nouveau sur l’irruption de cet homme dans sa vie .
Intérieurement,elle poussa un soupir résigné.
Depuis le début de cette étrange relation, Cuddy comptait chaque soir mettre un terme diplomatique mais définitif à leur liaison mais se retrouvait au petit matin à ses côté intimement enlacée .
Était elle à ce point désespérée par l’absence de House pour aller chercher un fugace réconfort auprès du premier homme qui lui ait manifesté son admiration et son désir?
Était elle à ce point en mal d’enfant au point de précipiter dans sa couche un homme qui avait fait ses preuves en tant que géniteur?
Pire, était elle prête, après l’affaire Vogler, à se prostituer afin de ne pas de nouveau perdre une donation substantielle et assurer ainsi sa position de Doyenne face au Comité Directeur?

Cuddy ressentit une légère nausée assortie d’un vertige . Chancelante, elle s’agrippa au rebord de son bureau et Édouard se précipita pour la soutenir.
House choisit ce moment précis pour faire irruption dans la pièce.
Insensiblement, Édouard accentua la pression de sa main sur la hanche de  sa compagne , soucieux de ne pas cacher le caractère très intime de leur relation.

Cuddy ne se dégagea pas de l’emprise d’Édouard.
Blessée par le rejet injustifié de House , elle le défia du regard d’oser un commentaire qui ne vint pas.
Leurs regards s’accrochèrent une éternité puis Lisa décocha à House : « vous m’excuserez mais ma journée est terminée .Contactez mon assistante pour prendre rendez vous ».
Main dans la main, Édouard et Lisa passèrent à côté de House qui s’effaça pour les laisser passer, le regard figé au sol.
Il savait à présent qui était le nouvel homme de Cuddy.
Revenir en haut
Nine


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2007
Messages: 667

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 19:18 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

FRANKIE12?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 21:01 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

Embarassed j'ai eu un problème de mémoire pas moyen de me souvenir de mon mot de passe et je ne recevais pas ma ré initialisation Embarassed fankie11 & 12 c'est monclone Mort de Rire
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nine


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2007
Messages: 667

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 21:06 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

D'accord! Mr. Green

Encore de la fic, encoooorrrrreee!!!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 21:10 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

Embarassed merci mais ce soir je suis pas trop sure...y a quand même le vrai House à la tv ce soir!! (mouais avec notre ami Féodor Mort de Rire
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 22:43 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

Chap. 27

Cuddy saisit le première prétexte à sa portée , une fois hors de vue de House, pour rompre le contact avec Édouard.
Dans l’ascenseur, ce dernier se rapprocha de Lisa, la bloqua contre la paroi, caressa légèrement son visage et força ses lèvres dans un « french kiss » qui n’était pas dénué de sensualité et d’expertise.
Lisa ferma les yeux et tenta de savourer ce moment , tout simplement.

Les seuls frissons qu’elle ressentait lui rappelaient la dernière grippe qui l’avait terrassée l’année précédente: suées froides, nausées et peur de mourir.
Alors qu’elle embrassait Édouard, le visage de House s’imposait à elle.
Son regard passionné de désir avant son attaque , son sourire d’enfant émerveillé quand il l’avait trouvée à son chevet à l’hôpital et qu’elle avait passé la nuit à ses côtés, sa tendresse et sa sollicitude au réveil pour en arriver à cette relation tendue, polaire et venimeuse en moins de vingt quatre heures.

La main d’Édouard était entrain de s’insinuer sous sa jupe et jouait avec l’élastique de son string, tentant de glisser plus bas.
Lisa hoqueta et réprima de la main une nausée plus insistante.
Elle repoussa en même temps Édouard lui rappelant d’une voix faible que la Doyenne du P/P ne pouvait pas se permettre d’être surprise entrain de se faire « culbuter » dans l’ascenseur.
« Tout est une question de moyen, ma chère LISA, ce que votre Greg ne pourrait pas se permettre; moi j’y ai accès de plein droit » susurra Édouard d’une voix mielleuse.
Avant de la laisser s’échapper, il lui imposa un dernier baiser qui, sous prétexte de passion, laissa à Lisa un goût de sang dans la bouche.
« tu es fou Édouard? Qu’Est-ce qui te prend?
« tu me fais perdre la tête Lisa. Je t’ aime. Je voudrais t’ épouser.- Posant la main sur le ventre de Lisa il ajouta, avec un regard un peu fou- j’aimerai que ce malaise tout à l’heure soit le signe que tu portes déjà l’enfant de notre amour »

Les portes de l’ascenseur qui s’ouvrait vers le garage évitèrent à Cuddy de répondre à cette déclaration insensée et inappropriée .
Elle se sentait glacée de l’intérieur , en danger et ne savait pas vers qui se tourner pour échapper à cette sensation de menace qui pesait sur son corps.

Wilson venait de se heurter à un House qu’il l’avait déconcerté.
Blanc de rage et de douleur mêlées, ce dernier avait failli balancer son poing au visage de son ami qui l’avait involontairement bousculé à la porte du bureau de Cuddy.
A présent, il recevait un second choc en apercevant Lisa en compagnie d’un homme qui semblait être bien plus qu’une relation d’affaire.

Croisant le regard de Cuddy, il crut percevoir un appel de détresse.
Se rapprochant du couple, Wilson nota qu’elle était blanche, le corps tendu, légèrement vacillante.

W: « Bonsoir Lisa, vous semblez avoir hérité du dernier virus qui terrasse le New Jersey depuis une semaine. Vous avez vu un médecin? Prévu un traitement? Voulez vous que j’appelle House?
L: « NON!!
Euh Wilson, je suis fatiguée mais je consulterai demain si ça ne s’améliore pas.
Édouard, je suis incapable de t’ accompagner au restaurant ce soir; remettons à une autre fois s’il te plait. »
E: «  pas de problème , je te raccompagne
L: « NON! Ce soir je rentre seule.
Bonsoir Wilson. Bonsoir Édouard »

Profitant de la présence de Wilson, Lisa s’engouffra dans sa voiture , et disparut dans la nuit.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sam_tigrou
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 751
Localisation: salon de provence (sud)

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 23:00 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

oh my god!!!
tu sais que j ai trop envie que tu continues??? lol
stppppppppp fo que tu mettes la suite ce soiiiiiiiiiiirrrrrr
Revenir en haut
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 23:27 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

ehhhhhhhhhhhhhh sam t'as pas regardé House!!! non mais!!!! Mort de Rire
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sam_tigrou
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 751
Localisation: salon de provence (sud)

MessagePosté le: Mer 5 Mar - 23:34 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

bien sur que si j'ai regardé house!!!!! Mort de Rire

mais je t ai lu pdt les pubs! héhé
Revenir en haut
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Jeu 6 Mar - 00:14 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

Chap.28


Avant de se décider à rentrer chez lui, House avait écumé les bars avoisinants puis avait regretté de ne pas avoir cédé à sa misanthropie habituelle.
Il était de ce fait contraint à une certaine lucidité donc sobriété s’il voulait pouvoir rentrer chez lui sur ses trois pattes sans trop dévier ou déraper sur le verglas…Personne n’aurait la bonté de le raccompagner et il ne disposait pas assez de liquide pour appeler Paula ou Lizon à la rescousse.

La démarche hésitante, il était enfin parvenu jusque dans le hall d’entrée du 221B quand il s’étala de tout son long dans le couloir, victime de son intempérance et d’une flaque de neige fondue traîtreusement dissimulée par l’ombre.
Jurant copieusement, House ne parvenait pas à retrouver son centre de gravité .
Allongé sur le sol, un fou rire nerveux et un sourire extatique sur le visage, il se prépara à passer le reste de la nuit sur le sol, se plaisant à s’imaginer dans l’océan en pleine plongée au milieu de poissons exotiques aux couleurs chatoyantes.
« Greg vous allez mourir de froid à rester allongé comme ça, allez aidez moi, relevez vous!!
« Aurore, douce Aurore, vous ne savez pas que l’océan indien est chaud et soyeux….comme votre peau…et comme votre sourire…vous savez que je l’aime votre sourire, sans lui je vous aurai jamais parlé vous savez »
« Si je n’en étais pas sure avant, maintenant je sais que vous avez trop bu. Greg, allez un effort, vous allez réveiller tout l’immeuble et finir en cellule de dégrisement…à quelques mètres de votre appart, avouez que ce serait trop bête non?
« non, je ne bougerai pas. Vous êtes toutes des garces de toutes façons. Lisa et vous dans le même sac à salope.
Pas là ce soir le père prodigue?

Aurore avait reçu l’insulte de plein fouet.
Mais en même temps il ne pouvait trouver de mots plus dur ni de qualificatifs plus dégradants que ceux dont elle s’était affublée depuis la nuit dernière.
Sans parler des menaces à peine déguisées d’Oliver.
Il l’avait traitée comme une pute, la rémunération en moins.
Aurore se laissa glisser sur le sol aux côtés de House et vint nicher la tête contre son épaule.
« c’était n’importe quoi hier, un coup de blues- il était venu signer des papiers pour l’école des enfants; j’avais un peu bu…voila, un mauvais coup à faire passer.
« ouah…ça vous arrive à vous aussi alors les femmes, un petit coup pour faire glisser ?
« House, vous n’êtes pas obligé d’être grossier.
« je sais mais c’est moins marrant.
« on y va?
« chez vous ou chez moi?
« chez vous…j’ai pas changé les draps….
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Jeu 6 Mar - 00:59 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

Chap29

Quand il est entré en elle, elle n’a pas fléchi du regard.
Elle voulait aller au bout de cet azur qui s’offrait sans retenue, toucher au plus intime de son corps le plus intime de son esprit.
Tous deux ont retenu leur souffle,la jouissance est venue presque trop vite les délivrer de leurs désirs.
House à son tour a niché sa tête au creux de sa nuque,il n’osait plus la regarder dans les yeux.
Il a murmuré : « Lisa a trouvé le père pour son enfant .Il est jeune, riche et ses deux jambes fonctionnent parfaitement ».
Elle a répondu doucement « j’ai réservé cet après midi nos billets pour rentrer en France. Ma cousine Léa vient de perdre son mari, elle nous propose de partager son appartement pour commencer ».
Il a répondu « tu es sure?
« non. Mais je vais quand même le faire .Après Pâques, pendant les vacances.
« tu vas me manquer
« Greg, fais moi l’amour…encore…
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Jeu 6 Mar - 01:21 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

Chap. 30

Une sonnerie stridente vint extirper House des brumes du sommeil.
La place à côté de lui était vide et froide.
Aurore était retournée dormir dans son lit , en silence et en douceur.
Il hésita à se lever pour aller répondre.
Personne n’avait vraiment besoin de lui; il était encore trop tôt.
Il entendit sa voix grinçante « c’est à vous de parler si vous y tenez ».
Après le bip, alors qu’il était presque rendormi, il entendit une voix assez forte tenter de forcer le blocus du répondeur enregistreur:
« Dr House, ici la clinique privée San Antonio.
On nous a amené au cours de la nuit une femme dans un état grave après un accident de la route.
Un malaise lui a fait perdre le contrôle de la direction,et la voiture a fini sa course contre un mur.
Nous n’avons pu l’identifier que ce matin , après l’avoir stabilisée, grâce aux affaires retrouvées par la police .
Vous êtes la première personne à contacter en cas de problème.
Son nom est Cuddy, le Docteur Lisa Cuddy ».
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
sam_tigrou
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 751
Localisation: salon de provence (sud)

MessagePosté le: Jeu 6 Mar - 11:21 (2008)    Sujet du message: PROXIMITY Répondre en citant

aaaaaa!!!!!!!!!!
frankie!!! faut la suiiiiiite lol

non je c spa bien de reclamer mais la.. tu nous tiens hein!!! lol
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:33 (2016)    Sujet du message: PROXIMITY

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DR HOUSE Index du Forum -> Fan Art -> Art Ecrit Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 3 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com