DR HOUSE Index du Forum
  S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Cuddy absente
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DR HOUSE Index du Forum -> Fan Art -> Art Ecrit
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ally


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2007
Messages: 398
Localisation: Poitiers

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 13:20 (2008)    Sujet du message: Cuddy absente Répondre en citant

Scène 23: La chambre de House

L'espace d'un instant le silence s'est fait.
Lisa Cuddy se trouve face à House qui pose la dernière chemise qu'il voulait mettre dans son sac sur le lit, prend sa canne appuyé contre celui-ci, avance d'un pas face à cette femme à l'expression neutre, attendant la sentence de son bourreau.


House, les yeux ouvert d'un peu de surprise puis d'un ton neutre – A 10 ans mon père m'a fracturé le tibia parce que je n'avais pas fait mon lit. A 13, on me foutait dans un pensionnat dont le surveillant principal aimait, hélas pour moi, les jeunes garçons aux yeux bleus, à 15 un groupe de rebelles m'enlevait au Chili: 6mois de captivité dans la jungle en attendant la rançon. Il y a 7 ans, je perd ma jambe, devient handicapé à vie grâce à la trahison des deux seuls femmes pour lesquelles j'avais estime et respect, et l'année dernière (d'un ton plus sarcastiquerévélant le caractère factice de tout le reste) cette lumière blanche qui envahit mon appartement à mon réveil j'attendais un enfant de Mulder, on a pas pu le garder il avait trois jambes on le confondait avec un des tabourets de la cuisine. (Cuddy est exaspérée)
Votre mère est une traînée, So What?
Vous allez passer encore 10 ans en thérapie, détruire toute possibilité de vivre de vrais histoires avec les hommes sous prétextes que se sont tous des porcs aimant les femmes faciles et sans aucun caractère lorsqu'on leur apporte sur un plateau, et cracher sur la tombe de votre génitrice quand son heure sera venu! Pourquoi? Parce que vous n'avez pas compris que la vie de famille ce n'est pas comme dans 7 à la maison! Que personne ne pouvait avoir une vie merveilleuse du début à la fin!
La vie c'est comme l'éléctrocardiogramme d'un cardiaque, attention c'est mon quart d'heure philosophe, tout au long on a ses piques de bonheur, et puis parfois alors qu'on ne s'y attend pas ça s'arrête, l'éléctro est plat, on n'a plus la force de se battre et là on a besoin d'assistance, on a besoin des gens pour nous ramener est peu à peu on revient et ainsi de suite.
Arrêtez de vous morfondre, il n'y a rien de pire. Allez de l'avant, vous avez une famille formidable, des frères qui vous aime (regard interrogateur de Cuddy, House réalise qu'il s'est grillé). Vous pensez que je suis là depuis quand? Je suis arrivé, il y a trois jours, j'ai rencontré Brian et Matthew, des gens charmants. J'ai pris un congé, personne ne sait que je suis là, même pas Wilson, Je suis le pire des « Bastard », c'est vrai, mais je ne vous ai jamais attaqué sur le terrain de la famille, sur votre féminité, votre intelligence, vos fréquentations mais jamais la famille, trop épineux! Comment pouvez-vous croire que je balancerais tous ça à l'hôpital? Je n'ai rien dit sur vos injections, vos fiv.
Je suis curieux pas vicieux, quoique... Ca dépend pour quoi!

Il regarde Cuddy avec un regard de bébé labrador voulant se faire pardonné d'avoir uriné sur le tapis, il sourie légèrement suivi par Cuddy, il s'asseoit sur le lit, Cuddy le rejoint.

Lisa -Vous avez raison, je devrais tourner la page! Désolée de vous avoir cru plus salop que vous ne l'êtes.
House (royal) – Excuses acceptées!
Lisa- Pourquoi êtes-vous si gentil avec moi!
House – Sans doute parce que j'éspère coucher avec vous avant la fin de mon séjour (ils rients, House plus sérieux) Vous vous souvenez à la fac, quelques semaines avant la fin de la troisième année, mes parents étaient passés me voir. Une fois de plus je m'étais disputé avec mon père. Ce soir là, j'ai pété un câble, j'avais de l'alcool et plusieurs de ses comprimés artisanaux que vendaient Tornhill, vous vous souvenez l'étudiant en pharma' complètement taré, il se faisait appelé comme ça à cause de La mort aux trousses, un gros loser (Lisa hoche la tête pour confirmer en souriant). J'étais en train de partir, mon coeur battait de façon beaucoup trop rapide et on a frappé à ma porte, c'était vous, vous portiez encore vos lunettes et ce grand pull moche qui vous rendez informe, vous vouliez me rendre un bouquin, j'étais complètement amorphe. Lorsque vous avez compris ce qui se passait vous avez voulu m'emmener à l'hôpital, j'ai refusé alors vous avez tout mis en oeuvre pour me garder en vie, lavage d'estomac, bain. Vous êtes restée toute la nuit à mes côtés, à m'écouter divaguer et révéler toutes ses choses que je n'avais jamais dites à personne, sous l'effet des médocs.
Et malgré tout les sales coups que je vous ai fait par la suite, vous ne vous êtes jamais servi de ça et je vous en suis reconnaissant.
Lisa, très touchées puis reprenant un ton très housien – J'avais l'intention de vous faire du chantage un de ces jours, mais j'attends que votre situation financière soit meilleur, que voulez-vous j'aime les conditions optimales.
Ils rient puis restent silencieux un moment.
Lisa, après une respiration marquée – Vous faites quoi ce soir?
_________________
Wilson: "You know how some doctors have the Messiah complex, they need to save the world? You've got the Rubik's complex, you need to solve the puzzle."
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 5 Jan - 13:20 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Sam 12 Jan - 15:13 (2008)    Sujet du message: Cuddy absente Répondre en citant

Lisa, après une respiration marquée – Vous faites quoi ce soir?


CHAP24

House : »à part vous faire l’amour dans toutes mes positions favorites?
Face à l’expression médusée et faussement choquée de Cuddy, il rajoute rapidement: « ok, ok , honneur aux dames….on commencera pas les vôtres…
House se reçoit une claque assez forte sur le bras mais lit dans les yeux de Lisa qu’il n’a jamais été aussi proche de réaliser son phantasme.
Il retient sa main, leurs doigts s’entrelacent et s’apprivoisent doucement.
De son autre main, il vient caresser l’ovale du visage de Lisa; s’attardant sur le contour de ses lèvres, prêt à y engloutir son souffle ; à goûter enfin au nectar de ses baisers.
L’image d’un couple enlacé, éperdu de désir ,entraperçu dans un couloir de ce même hôtel vient s’immiscer dans l’esprit hyperactif de House.
Il se raidit légèrement et prend de la distance , tant physique que mentale.
Dans un souffle moqueur, il lance : « Elisabeth Ware , que dirait votre mari s’il vous voyait à l’instant prête à livrer votre fougueux petit corps à un autre homme? ».
Il réalise en les disant que Lisa va recevoir ces mots comme un soufflet plutôt que la caresse désirée, qu’elle peut croire qu’il l’ a piégée en la rabaissant au même état que sa mère…
Très vite il se saisit de ses poignets et l’allonge brutalement sur le lit.
Puis d’une voix très douce que Lisa ne lui connaît pas encore, laissant passer dans ses yeux toute l’ardeur de son désir mais aussi de sa passion pour elle, il murmure: « Lisa , je suis un vieux fou jaloux et dans ces paroles que vous m’avez lancées tout à l’heure, les seules qui m’ont touchées étaient celles de votre désir pour un autre homme que moi… »
Cuddy: « vous n’êtes rien d’autre qu’un prétentieux coq arrogant, Grégory House…
mais vous savez parler aux femmes tous les langages… » .
Poussant un soupir langoureux elle ajoute « et j’aime ça…je suis si fatiguée de me battre, House, tout le temps, à l’hôpital, contre vous, contre mon père , contre ma mère…J’ai envie de vacances…J’ai envie de vous…
Mais je vous ai menti »
House relève vivement la tête , inquiet.
Cuddy, avec un sourire espiègle: « Colin n’est plus mon mari depuis longtemps, nous étions déjà divorcés quand j’ai accédé au poste de doyenne au P/P. Il était trop.. Tout. Et il l’est toujours. Adorable, un Dieu pour le sexe mais terriblement sérieux…et trop gentil…Oh je ne sais pas pourquoi je vous dis tout ça, je n’ai pas à me justifier et je sais que vous vous en foutez bien que je sois encore mariée ou non…Après tout ça ne vous a pas gêné avec Stacy/
House « je connaissais les sentiments de Stacy- pas les vôtres.
Cuddy regarde intensément House dans les yeux, il semble sincère…
Cuddy « Je ne suis pas ma mère »
House « Je sais »
Cuddy dans un souffle « moi -moi j’en doute parfois ».
House se relève et s’éloigne, ce n’est pas le moment de céder à l’envie devenue douloureuse de posséder enfin ce corps presque à sa portée.
House: « Ce soir, j’allais prendre un train Lisa. J’avais réalisé que vous n’aviez sans doute pas besoin de moi….Moins sans doute que j’ai besoin de vous…je ne peux pas me passer de mes disputes en fait. C’est très douloureux pour mon ego, vous savez, cette découverte!!! »

Cuddy se relève et rit: « ça vous dit une soirée 7 à la maison? Vous connaissez déjà trois de mes frères…vous pourriez approfondir votre étude ethnique des Cuddy… »
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Sam 12 Jan - 18:59 (2008)    Sujet du message: Cuddy absente Répondre en citant

Scène 25

Dans la voiture de Lisa Cuddy, House se laisse conduire par son boss.
Dans quelques minutes il va faire la connaissance du père de Cuddy. House n’est pas le genre d’homme à se sentir intimidé ,mais ses rapports avec les pères en général et le sien en particulier n’ont jamais été empreints que de méfiance voire d’hostilité.
Le gargouillement d’un estomac affamé emplit l’espace de la voiture et les fait tous deux éclater de rire.
Sans réfléchir, Lisa pose la main sur le genoux de Grégory House et le rassure gentiment « mon père est un excellent cuisinier et il sera sans doute ravi de vous faire visiter sa cave…depuis combien de temps n’avez-vous pas mangé? »
House capture prestement la main de Cuddy, s’assurant de la garder à sa place avant qu’elle ne prenne conscience de son geste « Matthew est un excellent musicien, je me suis régalé lors de son concert, notre bœuf fut grandiose mais les cacahuètes étaient vraiment ridiculement petites…
Quand à Bryan, je pourrai l’écouter des heures parler de Coppola et nous apprécions tous deux les même whisky…mais durant ces dernières quarante huit heures, je n’ai jamais autant parlé, écouté et bu et aussi peu mangé de ma vie.
Sans Wilson pour m’offrir mes repas, je pense que je finirai vraiment par mourir d’inanition! ».
Un silence s’installe dans la voiture; l’évocation maladroite de Wilson ramène entre eux le P/P et Lisa profite d’un changement de direction pour repositionner sa main sur le volant.
Cuddy: « Nous arrivons près de la maison.
House, Colin sera sans doute présent, mon père l’aime beaucoup et visiblement l’avait missionné pour m’empêcher de faire des bêtises avec ma mère.
J’imagine qu’il sera là pour faire son rapport ».
House: « cela ne gène pas votre ex mari de vous considérer comme une petite fille irresponsable? »
Cuddy « vous ne trouvez pas votre remarque gonflée, si l’on considère que vous passez votre vie à outrepasser mes consignes et à contrecarrer ma position? »
House: « Sorry Cuddy, vous ne me ferez pas culpabiliser .Ok, on bataille, ferme. Mais toujours face à face, d’égal à égal. Je ne vous ai jamais contesté votre supériorité hiérarchique ,j’essaye juste de l’accommoder en fonction de mes besoins! »
Cuddy: « ne changez pas House, vous êtes la mauvaise foi personnifiée…convaincre une troupe entière de potentiels donateurs est une promenade de santé en comparaison de nos échanges. ..
Mais cela me manque aussi quand on ne se voit pas durant quelques jours!
Vous avez intérêt à oublier très vite ce que je viens de vous dire!! On est arrivés ».


Scène 26

House et Cuddy attendent sur le seuil de la maison que le père de Lisa vienne ouvrir.
A la place arrive Matthew , un grand sourire aux lèvres qui se transforme en mimique étonnée presque gênée en reconnaissant la silhouette de House.
Cuddy « bonsoir frêrot ,je suis venue avec un ami le Docteur House, il est le chef du département Diagnostic au P/P et se trouvait par hasard dans le coin. »
House « pour être tout à fait honnête Matthew, ta sœur , qui est aussi mon boss, me manquait!! Ne cherche pas à comprendre; pour moi aussi c’est tout à fait obscur! »
Se penchant discrètement à l’oreille de Matthew « ne t’en fais pas je serai muet comme une tombe concernant les groupie blondes avec lesquelles tu es reparti ».
Ayant en une seconde retourné la situation à son avantage, House pénètre plus avant dans la maison, un sourire de gros matou satisfait sur le visage.
Dans le salon, Lisa s’est réfugiée dans les bras de son père et l’étreint avec douceur : « comment je fais pour vivre si loin de toi tous ces jours? »
Mr Cuddy: »la vie est ainsi faite Lisa, chacun sa place, chacun son tour…Tu nous as amené un invité? ».
Le père de Lisa parait sur la réserve. Si Colin n’est pas présent pour le moment dans la pièce, Mr Cuddy semble avoir été averti des derniers évènements.
House avance la main vers lui et se présente: « Grégory House, je travaille depuis plus de dix ans dans l’hôpital que dirige votre fille et je dois reconnaître qu’elle m’a sauvé la mise plus d’une fois.
Sa disparition subite nous a un peu inquiétés et me voila; désolé si je viens perturber une réunion familiale ».
Mr Cuddy se tournant vers sa fille: « Mr House est toujours aussi direct? »
Cuddy souriant fièrement: « Le Docteur House est un diagnosticien réputé et nous avons la chance de profiter de ses compétences au P/P.
A part cela, oui c’est le plus fichu caractère qu’il m’ait été donné de rencontrer et tu ne peux imaginer combien il s’est policé pour te saluer ce soir. »
Mr Cuddy « eh bien je vous souhaite la bienvenue Dr House, je suis heureux de savoir que ma fille travaille avec des personnes droites et honnêtes ».
House rougit légèrement sous le regard gentiment narquois de Lisa, peu certain de mériter un tel compliment .
L’étincelle complice qu’il surprend dans l’œil de Mr Cuddy le rassure et le met à l’aise aussitôt.
« House, appelez moi House, reprend il sincèrement, pas de Docteur entre nous si vous le permettez ».
Mr Cuddy « vous avez fait la connaissance de Matthew?
House: « oui et de Bryan à l’université; pardon de ne pas m’être présenté correctement la dernière fois…
Bryan « contrairement à mon père, je considère ma sœur comme une adulte. Pas de problème House ,si vous me promettez de remettre ça un soir au musée ou ailleurs; je n’avais jamais autant ri de voir les grimaces scandalisées des Dames de San Francisco! »
House « pitié, j’essaye de faire un minimum bonne impression auprès de votre père!…Je dois ajouter également que j’ai brièvement rencontré Mr Ware
Mr Cuddy: « Colin a été retenu par une réunion mais devrait nous rejoindre pour le dessert…Il n’aurait pour rien au monde sacrifié le plaisir de partager de nouveau quelques moments avec toi ma chérie - ajouta Mr Cuddy à destination de sa fille.

Cuddy « peut on griller les politesses et passer à table papa? L’homme que tu vois là est affamé depuis plusieurs jours , visiblement mes frères ont oublié de le nourrir correctement et je crains qu’il n’oublie toutes ses bonnes manières redécouvertes si nous tardons trop! »

Un peu surpris par l’attitude quasi protectrice de sa fille à l’égard de son compagnon, Mr Cuddy se lève et annonce le menu « soupe aux asperges en entrée et magrets de canard aux champignons en plat de résistance.
Je n’ai pas oublié tes plats préférés ma fille et ce soir nous avions tous envie de fêter ton retour parmi nous »

Avant de passer à table, House se penche vers Lisa, un peu gêné et lui murmure « pouvez vous m’excuser un instant et m’indiquer les toilettes? »
Cuddy « désolée, vous allez devoir monter au premier étage.
House…le rappelle t elle- vous n’avez pas besoin de vous isoler pour prendre vos pilules , ma famille peut comprendre ».
House « merci- ne vous inquiétez pas ; j’ai aussi envie de mettre mon nez un peu partout dans le domaine Cuddy! »
Avant qu’elle ait pu protester House avait commencé à gravir les premières marches de l’escalier et son père l’appelait à la rescousse « n’oubliez pas votre nouvelle et subite bonne conduite House » lui cria-t-elle avant d rejoindre son père.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Sam 12 Jan - 19:24 (2008)    Sujet du message: Cuddy absente Répondre en citant

Scène 27

Cuddy profite de l’absence de House pour poser à son père la question qui la turlupine depuis son arrivée « pas de charmante belle sœur ce soir? »
Mr Cuddy: « Oh Matthew a encore fait des siennes; depuis qu’il a repris ses tournées et ses concerts, il rentre à des heures indues quand il daigne rentrer.
Kallie en a assez et je la comprends. Tous deux boudent mais tu les connais ça ne dure jamais longtemps…
Valentine serait bien venue avec les enfants mais…
Cuddy « …mais tu voulais que nous parlions ensemble d’Edwige .En présence de Colin mais sans les belle sœur? Où est la logique papa? »
Mr Cuddy: « Lizzie j’ai l’impression de me retrouver des années en arrière…toujours les mêmes pourquoi…toujours la même intransigeance…la même droiture. Tu n’as pas appris à faire de concessions? »
Cuddy, attristée: « j’en fais tous les jours , papa, et pourtant je vis seule, terriblement seule ».
Le père de Lisa , désarçonné, passe gentiment la main sur les épaules de sa fille et la prend dans ses bras.
Ils se balancent tous deux, dans les bras l’un de l’autre, dans un rituel d e l’enfance qu’ils ont retrouvé instantanément.
Cuddy en souriant « quand j’étais petite, j’appelais ça notre danse de l’ours…et puis j’ai grandi, Colin est entré dans ma vie et on s’est éloignés tous les deux…j’imagine que c’est cela devenir adulte? »
Mr Cuddy riant doucement : « eh oui Lizzie, les petites filles ne peuvent pas épouser leur papa- et crois moi ma fille c’est sans doute nous qui en souffrons le plus!
Ce Dr House peut il te rendre heureuse? »
Cuddy: «  Mais papa, nous travaillons ensemble et il n’est pas question/
Mr Cuddy: «  Lisa Cuddy avant de proférer un mensonge plus gros toi, n’oublie pas que tu es dans la maison de ton père
Cuddy: « House et moi/ moi et House…c’est compliqué!! Mais j’aime ça papa, quand c’est compliqué…on verra… Ne te fie pas aux apparences- ou aux préjugés de Colin. Greg est une sorte de trésor national à lui tout seul; ce n’est pas évident au premier coup d’œil mais j’imagine qu’un homme comme lui se mérite/

Mr Cuddy « alors je ne m’inquiète pas. Toi aussi tu es un trésor et cela se perçoit tout de suite, ne l’oublie pas!! »




:
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Sam 12 Jan - 21:21 (2008)    Sujet du message: Cuddy absente Répondre en citant

Scène 28

Autour de la table, l’ambiance s’était au fil du repas considérablement détendue et House s’étonnait lui-même d’apprécier autant un dîner familial.
L’évidente affection mutuelle qui unissait chacun des membres de la famille Cuddy le stupéfiait et il était heureux que Cuddy possède cette richesse. Elle aurait toujours un port où se réfugier en cas de tempête.

Ce n’était pas son cas à lui. Son refuge avait toujours été le monde extérieur, la fuite le plus loin possible de l’ombre paternelle pour sa sauvegarde physique et mentale.

Perdu dans ses pensées , House tressaille légèrement quand Mr Cuddy le prend par le bras et lui confie en aparté
 « ma fille me disait tout à l’heure que vous étiez un excellent joueur d’échec…je trouve rarement un adversaire qui accepte de se confronter à ma passion.
Cela vous dit une partie en attendant l’arrivée de Colin? »
House un peu gêné « je ne voudrais pas mobiliser votre attention…vous avez à discuter en famille. Ce serait peut être préférable que j’appelle un taxi pour rentrer à l’hôtel, vous avez à parler »
Mr Cuddy « Allons Greg, ne faites pas de manières. Si ma fille vous a amené ce soir, c’est parce qu’elle vous fait confiance.
Entre nous, je crains qu’elle n’ait terriblement besoin de vous, même si elle l’ignore.
Alors une partie? »
Avec un sourire terriblement juvénile, House acquiesce, profondément heureux.

Cuddy observe de loin son père apprivoiser House. Rarement elle a eu l’occasion de voir ce dernier aussi détendu, presque apaisé.
Elle a bien aperçu les rides de tristesse obscurcir un instant son visage. Son père l’a senti lui aussi et s’est avancé, accueillant avec simplicité un nouveau membre dans sa famille, lui offrant à sa manière une place et son affection.
Le cœur de Lisa se serre. Son père est profondément bon.
Edwige ne va en faire qu’une bouchée!

Scène 29

Quand Colin pénètre enfin dans le salon des Cuddy, il ressent pour la première fois depuis des années l’impression d’être un étranger parmi eux.
Il a toujours considéré la famille de Lisa comme sa famille de substitution et leur séparation n’avait jusqu’à présent jamais altéré cet état qu’il considérait acquis…presque de droit.

Ce soir Lisa est de retour auprès de son père et elle a amené avec elle cet homme, ce rustre qui a profondément changé sa femme en la rendant plus belle, plus hautaine, plus indépendante aussi.
Colin n’aime pas voir ses choses lui échapper. Lui n’a jamais refait sa vie. Il a bien eu des aventures par ci par là, mais pour être honnête avec lui-même il en avait déjà…du temps de Lisa.
Sa devise a toujours été « ce qui n’est pas su ne peut pas faire souffrir ».

Matthew a enfin perçu l’hésitation de son ex beau frère et s’avance pour l’accueillir.
Colin l’ignore le plus poliment possible et se dirige droit vers House, captivé par la belle de sa partie d’échec .
Colin (d’une vois forte pour attirer l’attention): « je n’aurai jamais pensé vous retrouver si vite après que Lisa vous ait si violemment chassé de la ville tout à l’heure. Vous ne semblez pas garder rancune aux personnes qui vous traitent d’infirme impuissant devant témoins. »
Monsieur Cuddy blêmit face à la virulence de l’attaque de son ex gendre, habituellement calme et posé.
Il se sent troublé par le regard perdu de sa fille. Colin ne ment pas; il y a bien eu une sérieuse échauffourée entre Lisa et son invité .
House se lève lentement et parvient à dominer de sa stature Colin Ware.
Il le regarde droit dans les yeux, sans un mot pendant un temps qui semble durer une éternité.
Sa main se crispe sur sa canne, son poing rêve un instant d’écraser la suffisance de cet homme qui a possédé un jour le corps de Lisa Cuddy et semble ne toujours pas s’en être remis.
Un sourire étrange erre sur son visage.
Après tout il peut le comprendre, lui-même a saisi depuis longtemps qu’il serait enchaîné à vie à cette enchanteresse.

House se tourne vers Mr Cuddy: « Lisa et moi avons eu tout à l’heure un petit différent, ce qui nous arrive fréquemment dans le cadre de l’hôpital.
Dans ces cas là nous nous échangeons de vilains noms d’oiseaux , c’est presque un rituel et oublions souvent que le monde nous entoure et peut se méprendre sur le sens de nos paroles.
Je comprends votre inquiétude Mr Ware mais voyez…Lisa et moi sommes en parfait accord .
Je pense Mr Cuddy que vous aurez noté sans l’aide de personne que je suis un infirme. Pour le reste… »
Mr Cuddy: « Colin je /
Colin: « mes excuses Mr Cuddy pour avoir troublé cette soirée familiale, excusez moi également Dr House.
Voyez vous j'ai la sensation de vous connaitre depuis si longtemps...

J’ai longtemps dormi avec votre photo en perspective au chevet de ma fiancée.
Et puis j’ai demandé sa main à Lisa et vous avez disparu enfin! J’avais réussi à chasser le brillant étudiant en médecine de la chambre de mon épouse…
House : « vous voulez parler de cette charmante photo jaunie où nous posons enlacés Lisa et moi , le soir de la remise de nos diplômes!
J’ai été étonné de constater que tu avais gardé cette vieillerie au pieds de ta lampe de chevet…oups!!! Excuse moi Lisa mais tout à l’heure j’ai confondu la porte de ta chambre avec celle de la salle de bains ».
Mr Cuddy saisissant tout à coup: « vous êtes le jeune Greg? Celui qui venait parfois chercher Lisa sur le seuil de la maison mais qui n’entrait jamais chez nous?
Vous avez disparu du jour au lendemain. Lisa était inconsolable. »
House: « une affaire familiale urgente m’a rappelé et éloigné un certain temps… Après …beaucoup de choses avaient changé ici comme ailleurs. J’ai construit ma carrière de mon côté, j’ai beaucoup voyagé jusqu’à mon infarctus.
Lisa m’a soigné,m’a évité la mort mais a contribué à me rendre infirme puis elle m’a offert un travail et ma vie a retrouvé un sens ».

Lisa pétrifiée depuis l’entrée en scène de Colin ,n’a laissé échapper aucune parole de House, reconstituant quelques pièces du puzzle de leur passé commun.
Il avait disparu et elle avait finalement épousé Colin.
Lui serait il revenu s’il en avait été autrement?
House cherche à capter le regard de Lisa, qu’il sent profondément déconcertée. Il secoue la tête d’un air las. Chacun a pris ses décisions en son temps et il déteste Colin Ware parce qu’il les a obligés à revivre ces instants ce soir.
House désignant sa cuisse douloureuse « vous m’excuserez Mr Cuddy , le jeune Greg est devenu un vieil impotent et ma jambe me fait souffrir. Cette fois je vais vraiment appeler un taxi et rentrer me reposer à l’hôtel.
Merci de votre accueil chaleureux ».
« Non  » . Lisa s’élance à la suite de House et se saisit de son bras « attendez moi, je vais vous raccompagner  ».
« bonsoir papa, ne m’attends pas
Mr Cuddy « je dois m’inquiéter si je ne te vois pas rentrer à la maison cette nuit? »
Lisa revient sur ses pas pour embrasser son père et lui murmure à l’oreille « je ne crois pas , non ».
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Sam 12 Jan - 22:49 (2008)    Sujet du message: Cuddy absente Répondre en citant

Scène 30

Lisa et Greg font route ensemble vers l’hôtel. Pas un mot n’a été prononcé, chacun reste emmuré dans le silence.
House se sent émotionnellement harassé par les évènements vécus ce soir.
Il a reconquis le cœur de Cuddy, il le sent bien. C’est avec lui qu’elle est partie, laissant enfin derrière elle son passé et Colin.
House a peur.
Il est fatigué et craint de ne pas être à la hauteur de cette femme. Même sans la souffrance physique , il a toujours craint de ne pas valoir l’intérêt de Lisa Cuddy.

Lisa de son côté craint le silence de Greg.
Elle sait qu’il déteste les imbroglios familiaux et amoureux , or grâce à elle , il vient d’être impliqué dans l’un et l’autre.
Lisa a peur.
S’ils revivent quelque chose ensemble, elle ne pourra pas s’empêcher d’y investir son cœur mais House va détester cela.
Pourraient ils vivre ensemble?
Pourront-ils vivre l’un sans l’autre si l’un d’eux se lasse?

La voiture est stationnée dans le parking privé de l’hôtel.
Cuddy et House ne se regardent pas mais ils ne bougent pas non plus.
House se décide à ouvrir la porte et sort avec difficulté du véhicule, sa jambe le lance terriblement.
Il s’appuie contre la carrosserie de la voiture et gobe deux pilules, espérant être rapidement délivré de sa douleur.
Lisa est toujours à l’intérieur, immobile, désincarnée.
House se penche et l’appelle: « Cuddy…Lisa…Viens… ».
Lisa a tourné le visage vers House, ses yeux semblent terrifiés.
Il rentre à nouveau et s’assoit auprès d’elle.
Il lui prend la main et lui parle doucement.
Elle n’entend pas ses mots mais sa voix la berce et la rassure.
La glace qui figeait son cœur et son corps se brise peu à peu; avec la chaleur revient la capacité à se mouvoir, à s’émouvoir.
Quand House l’attire vers lui pour poser sa tête sur son épaule, elle ne proteste pas.
Quand il commence à picorer de petits bisous gourmands sa nuque et son décolleté, elle gémit doucement et humecte ses lèvres.
Le barrage cède enfin et à son tour Lisa vient chercher la bouche offerte de House.
Elle s’enhardit et sa main vient se poser sur son torse tout en continuant à dévorer sa bouche…Elle le caresse et l’embrasse mais ça ne lui suffit pas.
Ses mains dessinent les contours de son corps, voyagent vers son ventre et rencontrent enfin la preuve d e son désir pour elle.
House gémit à son tour mais retient la main de Lisa dont la caresse s’enhardit.
Il murmure à nouveau en caressant de son souffle son oreille « viens ».
Cette fois Lisa obtempère sans hésiter.

Le voyage dans l’ascenseur dure une éternité mais s’avère trop court pour leurs embrassements.
Ils croisent un couple âgé , choqué par leur tenue débridée et éclatent tous deux d’un rire adolescent.
Quand ils parviennent enfin à la chambre, une fois la porte refermée, ils s’éloignent l’un de l’autre et se contemplent, le souffle court.
Dans une seconde il sera trop tard pour revenir en arrière décrètent ils tous deux silencieusement.
La seconde est passée…
Greg et Lisa sont à présent allongés sur le lit, redécouvrant enfin les courbes de leur corps, incapables de mettre fin à leurs baisers autrement que pour reprendre leur souffle.
Lisa avait oublié que faire l’amour pouvait être aussi joyeux.
Greg ne se souvenait pas qu’un cœur pouvait battre aussi fort pour une étreinte.
Quand ils seront enfin apaisés, enfin enlacés, ils resteront unis le plus longtemps possible.
Greg ne veut pas quitter le corps de Lisa.
Lisa enserre Greg et le retient en elle avec volupté et orgueil.
Quand le sommeil les saisit , il les surprend dans leur étreinte mais ne peut les séparer.
House avait raison.
San Francisco est la ville des amours éperdus.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:37 (2016)    Sujet du message: Cuddy absente

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DR HOUSE Index du Forum -> Fan Art -> Art Ecrit Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com