DR HOUSE Index du Forum
  S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Jamais sans mon frère....
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DR HOUSE Index du Forum -> Fan Art -> Art Ecrit
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
larockeusedu60
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 629
Localisation: En picardie

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 11:34 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

Okay Génial, super la scène du diagnostic Wink
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Sam 15 Sep - 11:34 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 11:47 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

merci Wink , merci
CHAP.10

Sur le toit de l’hôpital , House ne parvenait pas à reprendre sa respiration.
Recroquevillé dans un coin, ses propres bras enserrant sa taille, il tentait d’enrayer ce qu’il savait être des sanglots convulsifs…Il avait dépassé cela, il devait pouvoir le contrôler; encore et encore.
Il sursauta quand il entendit la voix de sa mère l’appeler doucement. Elle non plus, n’avait pas changé…elle arrivait toujours après la bataille pour tenter de réparer les pots cassés .Le plus souvent elle tentait de justifier l‘injustifiable, poussait Greg à demander pardon et à pardonner son père.
Il n’avait pas envie d’entendre cela à nouveau; pas ce soir.

House: - « Va -t-en maman. Emmène le et partez tous les deux.
Je savais que ce n’était pas une bonne idée de vous faire rencontrer David maintenant. C’est lui qui a insisté. Ce gamin est un vrai bulldozer. Il ne comprend pas le sens du mot non et si tu lui réponds peut être, il fonce et passe à l’étape suivante.

Mère de House: « un peu comme toi, non, Greg…Quand on discute avec Cuddy, c’est souvent ce qu’elle dit de toi… ».

House: - «  Cuddy te téléphone derrière mon dos? ».

Mum: - «  Non, j’appelle de temps en temps pour prendre de tes nouvelles mais il n’y  a qu’elle qui décroche… ».

House:- « Je ne suis pas sur d’être ravi d’entendre ça.
Écoute, quand je vous ai demandé de passer , je n’imaginais pas que cela allait tourner à la vendetta familiale.
David a ses raisons pour être en colère contre moi. Je fuis en permanence mes responsabilités vis-à-vis de lui tout en m’accrochant à lui. Il y a de quoi paumer un garçon de quatorze ans.
Depuis qu’il est avec moi, je le catapulte dans un monde d’adulte sans lui fournir de décodeur.
Il s’est énormément investi auprès de gamins qu’on a recueilli et il se sent trahi. Il découvre qu’en agissant dans un sens qui peut être le bon, on peut provoquer des catastrophes plus grandes encore.
Il croyait sans doute encore un peu que je pouvais être le Bon Dieu.
J’imagine que cette étape était nécessaire…le problème ,c’est que depuis qu’on s’est trouvés; on ne passe que par des moments durs… ».

Mum:- « Greg, si tu savais combien nous sommes heureux d’avoir un petit fils, un petit de toi; même déjà tout poussé…On n’y croyait plus…Je n’y croyais plus.
On a perdu Jamy; continue à t’accrocher à David…Vous allez vous aider tous les deux, jusqu’à ce que ce soit toi qui parvienne à l’épauler. Tu en es capable, bien plus que tout un chacun».

House- « L’amour inconditionnel et les mères…Je n’ai pas ton don pour aimer. Je tiendrai plutôt de ma brute de père.
… David est convaincu que nous regrettons tous que ce soit lui qui ai survécu et pas son frère.
C’est une absurdité mais en même temps, j’ai pleuré son frère et je continue à souffrir de son absence. Pour David, depuis que j’ai appris son existence; je ne la matérialise que sous forme de soucis et de problèmes à gérer. »

Mum: - «  Greg, ça fait longtemps que je dois te parler .Depuis ton enfance, puis ton adolescence. Je n’en ai jamais eu le courage. Chaque fois que je venais te consoler après une dispute avec ton père…

House: - « Maman, une dispute, c’est entre deux humains de force identique. Ce n’était jamais des disputes avec mon père. C’était des épreuves de soumission, du matraquage physique et psychologique, de l’anéantissement …

Mum: - « Ton père ne s’est jamais remis de la mort de ton frère aîné.
Il s’en croit responsable . Tu es né le jour de son accident. Lui avait trois ans et il s’est fait renverser par une moto pendant que ton père bricolait dans son atelier.
Pendant que je te donnais la vie, ton père s’occupait seul des funérailles de son aîné John Junior.
Il a assumé seul.
Il m’en a probablement voulu de t’aimer si vite et si fort. Tu n’y pouvais rien, toi, tu n’avais rien demandé…
Quand je suis rentrée de la clinique avec toi, ton père avait sollicité de reprendre son activité mobile…Il est allé de missions en missions, revenant de moins en moins à la maison. Quand il était là, entre vous deux, c’était insupportable.

Nous avons eu tort. Ton père et moi nous avons dénié l’existence de John junior quand il est décédé. Nous n’en avons plus jamais parlé entre nous,nous allions séparément nous recueillir sur sa tombe et pire encore , nous t’avons caché son existence…
Au départ la douleur était tellement forte que nous étions bien incapables de mettre de mots sur tout cela. Ensuite…

House : - «  Pourquoi aujourd’hui? Tu trouves logique de me balancer ça maintenant? Tu ne trouves pas un peu ridicule d’évoquer la mémoire d’un…frère dont j’ai ignoré l’existence durant 48 ans?
Mais vous êtes encore plus malades que je ne le croyais, toi y compris!
Je dois y aller là; je t’envoie Wilson pour te raccompagner. Je n’en peux plus. »


Mum: - «  Greg, je t’en ai parlé parce que David t’a posé des questions sur son frère.
Je t’ai revu soudain tout petit, la figure barbouillée de chocolat qui me harcelait de questions- Mum, pourquoi j’ai pas de petit frère ou de petite sœur; Mum on peut avoir un chien? Mum je m’ennuie , je voudrais un copain- Mum pourquoi Papa y m’a fait si il me déteste….
Un jour, tu as arrêté de poser des questions . J’étais tellement soulagée que je n’ai pas réalisé tout de suite que tu t’enfermais de plus en plus dans le silence.
Aujourd’hui tu as un fils et je ne voudrais pas qu’à cause de nous, de lui, tu passes à côté.
C’est pour cela que je te l’ai dit aujourd’hui».

House était quasiment arrivé à la porte et s’apprêtait à l’ouvrir quand sa mère prononça ces derniers mots d’une voix lasse et désespérée.
Ça ressemblait à des excuses pour le passé, une prise de conscience que des erreurs avaient été commises par ses parents et qu’il était normal qu’il en ait souffert.
Il n’était pas le seul responsable des colères de son père contre lui, même en agissant différemment ,en étant un autre, il n’aurait jamais pu effacer la douleur de son père. Il n’était pas responsable…
Il fit doucement demi tour et revint vers sa mère pour la prendre dans ses bras. Il se mit à la bercer comme il n’avait jamais bercé son enfant et lui murmura « je suis là, Mum, je suis là… ».
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
larockeusedu60
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 629
Localisation: En picardie

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 12:10 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

House qui est gentil avec quelqu'un, on aura tout vu lol ! J'aime bien ce chapitre Okay
Revenir en haut
MSN
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 12:21 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

merci Larokeuse...j'ai revu (avec plaisir bien sur) plusieurs fois l'épisode Daddy's boy dans la saison 2 où on voit House avec ses parents (le fameux repas à la cafet ..) si House est glacial avec son père(même pas la main serrée) sa voix est plus douce avec sa mum et ses gestes aussi..)c'est pas un monstre lol!!!! Laughing

ps: le dernier chapitre est en cours...j'essaie de le mettre dans la journée....
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ju ment


Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2007
Messages: 452
Localisation: Sarcelles

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 12:57 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

C'est trés agréable de te lire frankie!
J'attends la suite
_________________
everybodies ment

Revenir en haut
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 14:40 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

merci Ju ment! ça me rassure de savoir que vous aimez bien!! je ne suis pas comme House, j'ai besoin de l'avis des autres Wink
mon père a des soucis de santé graves...je dois partir ce weekend donc sorry je ne pourrai pas retravailler ni diffuser le prochain chapitre...à plus!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dr Cameron


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2007
Messages: 790
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Sam 15 Sep - 19:00 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

Courage...

P.S. Tes chapitres sont supers, ne baisse pas les bras... Okay
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
larockeusedu60
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 629
Localisation: En picardie

MessagePosté le: Dim 16 Sep - 02:55 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

Ce n'est pas grave et bon courage Wink
Revenir en haut
MSN
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Sam 29 Sep - 19:54 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

Dernier Chap.


Tard dans la nuit .Appartement de House.
Cuddy n’est pas là et lui manque terriblement.
Il voudrait s’allonger à ses côtés, retrouver l’odeur de sa peau, s’endormir en sentant son corps vibrer encore de leur plaisir.

Il prend son téléphone et l’appelle. Une première…
L’horripilante et anonyme messagerie de Lisa lui répond.

House:- « Bon Dieu, Lisa Cuddy, où êtes vous?
Tu devrais être dans ta chambre à cette heure de la nuit ou pour le moins dans la mienne, gémissante et reconnaissante…
Tant pis pour toi!…et pour moi… ».

Il raccroche brusquement mais laisse son portable à portée de main.

Grommelant sur l’ingratitude et la légèreté des femmes en général et de Cuddy en particulier, House se décide à aller voir son fils qui s’est réfugié dans sa chambre depuis leur retour une heure plus tôt.

Dans la voiture l’atmosphère n’était pas à la fête mais il n’avait plus ressenti l’hostilité de l’après midi.
Père et fils avaient tous deux vécu un rude moment qui avait fini par les rapprocher plus sûrement que mille conversations ou confidences au coin du feu…

House avait au moins pu rassurer David sur le sort du petit garçon et de sa famille: en tant que patients ils étaient protégés; ce qui laisserait du temps à Cuddy et aux services sociaux pour tenter d’organiser une entrée en structure d’hébergement.

Quand il passe la tête à la porte de la chambre de David, House espère un instant le trouver endormi. Le casque de son Ipod vissé sur les oreilles, David fredonne mais ne dort pas…

House :- «  T’as pas faim?
David:- « bof
House: - « Tu fais chauffer l’eau…je sors les pâtes. GO! »

Peu de temps après, ils se retrouvent sur le canapé, une assiette fumante sur les genoux, complètement absorbés par le plus horripilant match de catch qui puisse exister…

Quand Cuddy rentre au petit matin , épuisée par la route sans pause qu’elle vient de liquider dans l’espoir de finir sa nuit dans les bras de Greg; elle s’arrête un instant pour contempler ces deux grands enfants qui ont fini par se rencontrer et s’apprivoiser.

Ils sont beaux tous les deux, la bouche légèrement ouverte sur la même respiration, une expression à la fois juvénile et soucieuse creuse les ridules de leur visage.

Cuddy parvient à se faufiler dans le petit espace resté vacant et son corps retrouve très rapidement sa place au creux du corps de Greg…
Presque endormie, elle entend la voix de House ronchonner: « t’étais où cette nuit? » Puis il l’embrasse pour le plaisir d’avoir le dernier mot et rajoute  « me fais plus jamais ça… »
Cuddy bredouille »quoi? »
House: « ça…ne pas être là…ne pas répondre…ne plus être à moi… ».
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
larockeusedu60
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 629
Localisation: En picardie

MessagePosté le: Sam 29 Sep - 19:58 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

Ca finit bien, c'est super sympa ! Je suis de plus en plus accro à ce que tu fais Very Happy
Revenir en haut
MSN
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Sam 29 Sep - 20:16 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

Wink merci larockeuse!! Smile
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ally


Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2007
Messages: 398
Localisation: Poitiers

MessagePosté le: Dim 30 Sep - 12:17 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

Une très jolie histoire,
c'est cool d'imaginer Cuddy dans les bras de House dans son canapé Embarassed
_________________
Wilson: "You know how some doctors have the Messiah complex, they need to save the world? You've got the Rubik's complex, you need to solve the puzzle."
Revenir en haut
MSN
frankie11


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2007
Messages: 1 387

MessagePosté le: Dim 30 Sep - 12:20 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

Embarassed j'adore les imaginer tous les deux...si un jour ils nous font un "moment" ce devrait être intense et joyeux Mort de Rire (dans la série tout au moins!!) bon Dimanche Very Happy
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
larockeusedu60
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 629
Localisation: En picardie

MessagePosté le: Dim 30 Sep - 15:39 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

Enfin, j'crois qu'il y a de l'espoir là lol ! J'pense pas que ça arrivera un jour ce genre de scène ! La série est au départ une série médicale. Et c'est pourtant dommage, mais je ne pense pas que ça puisse arriver , ou du moins si c'est le cas, pas avant un moment (par exemple dans CSI, 6 saison avant d'avoir une VRAIE scène entre Grissom et Sara Rolling Eyes) ! Enfin l'espoir fait vivre et j'espère tout de même que l'on verra ça Very Happy
Revenir en haut
MSN
Mafalda


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2007
Messages: 255

MessagePosté le: Dim 30 Sep - 16:39 (2007)    Sujet du message: Jamais sans mon frère.... Répondre en citant

Okay génial Frankie ! Merci !
_________________
Dr. Wilson : Be yourself: cold, uncaring, distant.
House : Please, don't put me on a pedestal.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:35 (2016)    Sujet du message: Jamais sans mon frère....

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    DR HOUSE Index du Forum -> Fan Art -> Art Ecrit Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com